La Spiruline

Surnommée l’Or Vert.

Apparue il y a environ trois milliards et demi d’années, La SPIRULINE est l’un des premiers micro-organismes au monde à l’origine de la vie sur Terre.
La SPIRULINE est une cyanobactérie (réalisant la photosynthèse et génératrice d’oxygène) se développant à l’état naturel dans les lacs.
Elle n’est pas un organisme marin mais une micro-algue d’eau douce d’un dixième de millimètre, se caractérisant par sa forme spiralée et s’identifiant par sa couleur bleu-vert.

Un super-aliment pour la peau !

Après de multiples découvertes en faveur de l’organisme, les recherches sur la spiruline ont fini naturellement par trouver de nombreuses applications cosmétiques.
On reconnaît aujourd’hui l’extrait de Spiruline comme actif réparateur, grâce à ses activités :
Antioxydante – Apaisante – Hydratante – Régénérante.

La Phycocyanine, anti-oxydant d’excellence !

La spiruline possède un fort pouvoir antioxydant grâce à ses vitamines et en particulier à la phycocyanine, pigment reconnu pour protéger l’organisme.
16 fois plus puissant que la Vit. E et 20 fois plus que la Vit. C*, la phycocyanine contribue, avec une remarquable efficacité, à lutter contre les dégradations dues au stress oxydatif. Elle offre de surcroit une parfaite biodisponibilité et les études ont démontré son action pour limiter la peroxydation lipidique induite par les radicaux libres impliqués dans le vieillissement cutané.
*Dr Thierry SCHMITZ « Principe de santé » n°72-2014

La Phycocyanine, un rôle apaisant pour peaux sensibles.

Si l’extrait de spiruline se révèle être un actif apaisant dans vos produits de soins dermo-cosmétiques, c’est parce que la phycocyanine est une nouvelle fois naturellement impliquée. Reconnue comme un inhibiteur de médiateurs pro-inflammatoires (NO, TNF-α, IL-10…), elle participe à protéger efficacement et calmer rapidement.

Hydratant double effet pour toutes les peaux !

Les sucres, protéines et acides aminés de la spiruline, bien connus comme molécules hygroscopiques, ont la capacité à capter les particules d’eau environnante et les lier à la surface de la peau. Ces agents humectants contribuent à l’hydratation naturelle de la peau.

Les prouesses de la Spiruline se poursuivent dans une seconde étape consistant à réduire les pertes en eau en renforçant l’imperméabilité de l’épiderme. Ses agents filmogènes (protéines, polysaccharides et fibres), polymères naturels, vont créer un film de protection sur la couche cornée.

Ainsi, la spiruline agit en tant qu’hydratant et adoucissant, contribuant à limiter la déshydratation cutanée et à réguler les fonctions barrières de la peau.

Régénérant cutané pour couronner le tout !

C’est prouvé !
L’incorporation de la spiruline à différentes concentrations dans une crème pour la peau, a démontré scientifiquement que la célèbre micro-algue avait une activité de cicatrisation dans les kératinocytes, cellules formant 90% de la couche superficielle de la peau.

Une composition exceptionnelle… des rôles complémentaires :
Les polysaccharides confèrent un excellent pouvoir régénérant.
Les minéraux maintiennent l’homéostasie cutanée, l’équilibre de la peau, et améliorent aussi la régénération cellulaire.
Le potassium joue un rôle dans la communication intercellulaire.
Le manganèse augmente la production de collagènes, en activant les galactosyl- et glucosyltransférases.

Grâce à son pouvoir anti-oxydant, apaisant, hydratant et régénérant,
l’extrait de spiruline est un véritable trésor de vertus pour la beauté de la peau !

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

• Bermejo, Paloma, Enrique Piñero, and Ángel Ma Villar. “Iron-Chelating Ability and Antioxidant Properties of Phycocyanin Isolated from a Protean Extract of Spirulinaplatensis. ”Food Chemistry 110, no. 2 (September 2008) : 436–45. https://doi.org/10.1016/j.foodchem.2008.02.021.
• Cherng, Shiou-Chi, Shin-Nan Cheng, Andrew Tarn, and Tz-Chong Chou. “Anti-Inflammatory Activity of c-Phycocyanin in Lipopolysaccharide-Stimulated RAW 264.7 Macrophages.” Life Sciences 81, no. 19–20 (October 2007) : 1431–35. doi:10.1016/j.lfs.2007.09.009.
• Clément, G., C. Giddey, and R. Menzi. “Amino Acid Composition and Nutritive Valve of the Alga Spirulina Maxima.” Journal of the Science of Food and Agriculture 18, no. 11 (November 1967) : 497–501.
• Farrar, W. V. “Tecuitlatl ; A Glimpse of Aztec Food Technology. ”Nature 211, no. 5047 (July 1966) : 341–42. https://doi.org/10.1038/211341a0.
• Gunes, Seda, Sedef Tamburaci, Meltem Conk Dalay, and Ismet Deliloglu Gurhan. “In Vitro Evaluation of Spirulina Platensis Extract Incorporated Skin Cream with Its Wound Healing and Antioxidant Activities.” Pharmaceutical Biology 55, no. 1 (January 2017) : 1824–32. https://doi.org/10.1080/13880209.2017.1331249.
• Lawrence, Karl P., Paul F. Long, and Antony R. Young. “Mycosporine-like Amino Acids for Skin Photoprotection.” Current Medicinal Chemistry, May 29, 2017. https://doi.org/10.2174/0929867324666170529124237.
• Nicoletti, Marcello. “Microalgae Nutraceuticals.” Foods (Basel, Switzerland) 5, no. 3 (August 22, 2016). https://doi.org/10.3390/foods5030054.
• Rastogi, Rajesh P., and Aran Incharoensakdi. “Analysis of UV-Absorbing Photoprotectant Mycosporine-like Amino Acid (MAA) in the Cyanobacterium Arthrospira Sp. CU2556.” Photochemical & Photobiological Sciences 13, no. 7(2014) : 1016. https://doi.org/10.1039/c4pp00013g.
http://www.algaebase.org